Depuis plus de 50 ans, la Société du Canal de Provence et d’aménagement de la région provençale (SCP – Le Tholonet 13) met en œuvre les moyens nécessaires, humains et techniques, pour permettre à chacun de bénéficier d’un service de l’eau adapté à ses besoins. A destination des communes et des industriels, des agriculteurs et des particuliers, l’eau mobilisée par la SCP est source de développement économique pour la région provençale. Le canal de Provence intervient sur les départements 13, 83, 84 et 04.

En octobre 2104, la SCP proposait un Appel à Manifestation d’Intérêt au Pôle Pégase afin d’optimiser ses méthodes de travail pour

•la maintenance de ses infrastructures de transport d’eau (optimisation du contrôle et de l’entretien des ouvrages). 

•la gestion de son patrimoine hydraulique (connaissance et optimisation des ouvrages de transport et de leur évolution dans le temps) 

La société Exametrics (Saint-Estève 66) a su répondre à ce besoin pour mesurer avec une grande précision les végétaux aquatiques et les sédiments encombrants les canaux à l’aide de drones.

La campagne de mesures a eu lieu en juin 2015 sans procéder au vidage des canaux. Deux jours ont été nécessaires sur le terrain pour quantifier les volumes des désordres au fond du canal long de 7km à proximité de Pourrières (83)

Deux types de drones ont été utilisés : un drone aérien capable de générer les orthophotos, et un drone de surface (bateau programmable dédié à la bathymétrie) pour déterminer les volumes des algues et des sédiments.

Exametrics et la SCP sont très satisfaits de ces résultats de 2015. Une réflexion pour développer les techniques au reste des 70 km de canaux gérés par la SCP est prévue en 2016.